Smartphones : BlackBerry revoit ses 'Classic'

24 Dec 2014
Le groupe vient de dévoiler son nouveau smartphone. Avec cet appareil, BlackBerry revient aux fondamentaux.



BlackBerry fait du vieux avec du neuf. Le groupe dirigé par John Chen vient de lever le voile sur son nouveau smartphone : le "Classic", un modèle annoncé depuis plusieurs mois. Un appareil qui porte bien son nom, puisqu'avec ce modèle, l’ex-Research in Motion Limited (RIM) revient aux fondamentaux.

Vendu 429 euros, doté de 2 Go de mémoire vive et de 16 Go de capacité de stockage, le "Classic"est équipé d'un clavier physique et possède un écran tactile d'une taille de 3,5 pouces de diagonale. Loin du format phablette en vogue, ce terminal mobile pourra être facilement utilisé d'une seule main et évoque les smartphones de la fin des années 2000 et du début des années 2010.

Au niveau du design aussi, BlackBerry fait dans le basique. Le "Classic" ressemble fortement à ses prédécesseurs que sont les BlackBerry Curve et BlackBerry Bold. Des téléphones qui avaient permis au groupe de conquérir le grand public puisqu'ils s'étaient taillés la part du lion sur le marché des smartphones. Au début de l'année 2009, le Blackberry Curve était ainsi le smartphone le plus vendu aux Etats-Unis, devant l'iPhone, le Blackberry Storm et le BlackeBerry Pearl.

Brick Breaker de retour

Et l'ex-RIM a même poussé la nostalgie jusqu'à intégrer dans le "Classic" une version actualisée de Brick Breaker, un jeu qui avait fait le bonheur de nombreux utilisateurs des terminaux mobiles du groupe

Tournant sous le système d'exploitation BlackBerry 10.3, cet appareil sera compatible avec les applications Android et les utilisateurs auront également accès à un écosystème de 240.000 applications disponibles dans l'Amazon Appstore.

Ce nouveau lancement intervient après celui du Passport à fin septembre, un smartphone carré qui a connu un bon démarrage sur le plan commercial. Ce dernier vise une clientèle professionnelle - BlackBerry entreprenant, depuis plusieurs mois, de se recentrer sur le marché des entreprises .

En rupture de stock aux Etats-Unis et au Canada

blackberry with bell tv feature

Difficile pour le moment de se prononcer sur l'accueil que va recevoir le "Classic" qui surprend et innove moins que le Passport et semble surtout viser les aficionados de la marque, nostalgiques des anciens modèles. La semaine dernière, le groupe a annoncé être en rupture de stock aux Etats-Unis et au Canada en raison du niveau des pré-commandes ouvertes mi-novembre.

Ce qui pourrait être interprété comme un signe annonciateur d'un succès. Cependant, d'une part, on ignore quels volumes de ventes cela représente, aucun chiffre n'ayant été communiqué par le groupe. D'autre part, il s'agit d'une stratégie marketing couramment employée. Pour mémoire, il s'était passé la même chose quelques jours après le lancement du "Passport".

Source: lesechos.fr