Bell fait l'acquisition de licences du spectre sans fil de 700 MHz à l'échelle du pays

19 Feb 2014

Cette acquisition permettra d'étendre rapidement les services mobiles large bande évolués LTE aux collectivités rurales, aux petites villes et au Nord du Canada, tout en améliorant la couverture dans les centres urbains

MONTRÉAL, le 19 févr. 2014 /CNW Telbec/ - Bell a annoncé aujourd'hui qu'elle avait obtenu le droit d'acquérir d'importants actifs du spectre de 700 MHz dans tous les marchés des provinces et des territoires, dans le cadre des enchères concurrentielles du spectre d'Industrie Canada. Bell obtiendra 31 licences et versera 566 millions $ pour 480 millions de MHz-POP de spectre de 700 MHz à l'échelle nationale, ce qui est conforme aux attentes des milieux financiers et permettra de porter le total des avoirs des diverses bandes de spectre de Bell à plus de 4 200 millions de MHz-POP à l'échelle nationale. Bell financera le paiement des licences de spectre au gouvernement fédéral à même les sources de liquidités disponibles.

« Le succès croissant de Bell dans le secteur du sans-fil repose sur la technologie mobile LTE, la plus rapide et la plus évoluée au monde, qui propulse des services large bande de prochaine génération comme la télé mobile et une gamme infinie de nouvelles applications mobiles et de médias pour les consommateurs et les utilisateurs d'affaires, a déclaré Wade Oosterman, président de Bell Mobilité. Bell offre déjà le service LTE à 82 % de la population nationale et le nouveau spectre de 700 MHz nous aidera à l'étendre encore davantage, soit aux petites villes, aux zones rurales et aux collectivités éloignées du pays, notamment dans le Nord du Canada. »

Le plan de construction du réseau LTE de Bell permettra d'offrir des services large bande évolués mobiles à plus de 98 % de la population canadienne, une zone de couverture nationale qui rivalisera avec n'importe laquelle dans le monde. La construction LTE en 2014 inclut des centaines de communautés canadiennes - des endroits comme New Glasgow (Nouvelle-Écosse), Balmoral (Nouveau-Brunswick), Chibougamau (Québec), Dryden (Ontario), Fort Simpson (Territoires-du-Nord-Ouest) et Marsh Lake (Yukon) - ainsi que l'amélioration de la couverture LTE urbaine et suburbaine. En collaboration avec Northwestel pour la mise en œuvre du plan de modernisation du Nord canadien, Bell s'est engagée à livrer la technologie LTE évoluée aux territoires du pays en 2014.

Bell a lancé son premier réseau large bande mobile 4G, HSPA+, en prévision des Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver, et elle l'a étendu depuis pour couvrir plus de 98 % de la population canadienne. Bell a rapidement enchaîné en lançant la technologie super-haute vitesse LTE (Long Term Evolution), d'abord dans les grandes villes canadiennes comme Toronto en septembre 2011. Ce réseau large bande de calibre mondial couvre maintenant 82 % de la population du pays. Pour en savoir plus sur le leadership de Bell en matière de réseaux, visitez Bell.ca/reseau.